En 2008, Monsieur C. Guidi , notre ancien trésorier, a publié sur le site un gros travail sur le risque incendie menaçant le Faron. Depuis un décret préfectoral a imposé à de nombreux habitants de débroussailler non seulement chez eux – ce qui pourrait se comprendre – mais également sur 50m des parcelles voisines sans tenir compte des difficultés physiques et financières pour mener à bien cette entreprise.

Dans le même temps, l’ADPF a insisté à plusieurs reprises pour que soit réactualisé le PDAF (Plan de débroussaillement et d’aménagement forestier). En 2020, peu après l’incendie du 1er août, M. Falco nous a répondu que le massif était surveillé 7 jours sur 7 par l’ONF et qu’un PIDAF (Plan intercommunal de débroussaillement et d’aménagement forestier) était en cours d’élaboration. Depuis, nous en sommes toujours à relancer TPM pour demander de participer à ce travail…

Nous vous encourageons à relire l’enquête très approfondie de M. Guidi