Patrimoine naturel du Faron

Difficile de voir dans le Mont Faron le "caillou" qu'il fut si longtemps, un bloc de calcaire dénudé à la blancheur aveuglante sous le soleil ! Ecoutons Emile Vincent en parler, alors que le reboisement débutait à peine:  « Le matin ou le soir, quand le soleil frappe ses flancs de ses rayons, les ombres bleues qui s'allongent dans  ses profondes ravines découpent la masse et lui donnent un magnifique caractère, mais en plein midi, lorsque tous les plis uniformément éclairés ne se dessinent plus, il est impossible de voir quelque chose de plus triste et  de plus effroyablement désolé que cette masse calcaire dont les roches  presque blanches réverbèrent la lumière et la chaleur de la manière la plus violente. ».

Cette peinture de Vincent Cordouan donne une bonne idée du "Faron d'avant".

Vincent Courdouan, peintre né et mort à Toulon (1810-93), donne dans ses tableaux  une image saisissante du Faron pelé qui domine le port de Toulon et le Mourillon.

Vue du Faron depuis le Mourillon

Reboisé, il offre aujourd'hui une végétation variée  abritant de nombreuses espèces de mammifères et d'oiseaux que nous vous présenterons plus en détails au fil des mois.

Le Faron au printemps 2017

 

Plus d'informations ...

La flore du Mont Faron

La flore du Faron est constituée de plus de 500 espèces végétales indigènes qui comprennent les mousses, les fougères, les conifères et les angiospermes dites plantes à fleurs.

La faune du Faron

Si le Faron offre aujourd'hui une végétation variée, il abrite également de nombreuses espèces animales: oiseaux, mammifères, reptiles et même quelques amphibiens malgré la sécheresse du milieu.